Il y a très longtemps, environ 3500 ans, les celtes disaient que le 24 décembre était le jour de la renaissance du soleil. Dans le calendrier celte, chaque mois correspondait à un arbre. Pour le mois de décembre, c’était l’épicéa, une sorte de conifère qui ressemble au sapin. Pour célébrer la renaissance du soleil, on décorait cet arbre avec des fruits, du blé, des fleurs et des noix…
Voilà une question : pourquoi décore-t-on le sapin de Noël
Plus tard, il y a environ 1600 ans, les catholiques (ceux qui croient en Jésus, en Marie et en Dieu) ont décidé de faire eux aussi une fête à cette période. Ils se sont donc mis d’accord : le 25 décembre, on célèbrerait la naissance de Jésus, ce serait en quelque sorte son anniversaire. La nuit, il y avait donc dans les églises et les chapelles une messe spéciale : la messe de la nativité. Finie la fête du soleil et la décoration des arbres !
Seulement voilà : trois cent ans plus tard, un moine allemand nommé Boniface décida de couper un gros chêne, juste pour montrer aux druides que ce n’était qu’un arbre et pas un dieu de la nature. En tombant, il écrasa tout sur son passage, tout sauf un tout mignon petit sapin. C’était un miracle ! Le sapin serait désormais appelé l’arbre de l’enfant Jésus !
Encore un peu plus tard, dans une très jolie région d’Europe, en Alsace, on décorait des sapins avec des pommes. On faisait cela pour fêter l’anniversaire de Jésus. On a décidé de l’appeler : « arbre de Noël ».
Plus tard, grâce à l’Alsace-Moselle, les Allemands découvrirent cette tradition, les Français également et on l’adopta ! Aujourd’hui, on ne décore plus l’arbre de Noël avec des pommes, du blé, des noix en feu ou des fleurs : on y met des guirlandes, des petits bonshommes et des boules, c’est quand même plus joli !

Facebook comments:

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)

Vous pouvez utiliser ces tags et attributs HTML: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

© 2011 Le blog d'Assadia Suffusion theme by Sayontan Sinha