Que faire en cas de fièvre ?

Nous vous donnons tous les conseils et réflexes à avoir pour bien vous occuper de votre enfant lorsqu’il est fiévreux.

Repérer les symptômes

Si votre enfant :
• semble plus fatigué qu’en temps normal : il râle, il pleure
• n’ a pas d’appétit : il ne mange rien ou très peu, il a mal au cœur ou vomit
• a des sensations changeantes : il est chaud, il a froid
• en le regardant : il est pâle ou il a des rougeurs au visage

Selon les enfants, mais aussi leur âge, ces symptômes ne sont pas forcément tous présents et d’autres signes annonciateurs non répertoriés ci-dessus peuvent indiquer que votre enfant a de la fièvre.

Le bon réflexe : Si vous avez l’impression qu’il a de la fièvre, vous devez toujours prendre sa température avec un thermomètre frontal ou auriculaire (non rectal).

Le mauvais réflexe : On oublie la main sur le front qui ne permet pas de savoir de façon certaine si votre enfant a de la fièvre ou pas.

A noter : On parle de fièvre chez l’enfant au-dessus de 38°5 et 38° chez le nourrisson.
La température varie très vite chez eux et soyez attentifs aux autres symptômes qui accompagnent la fièvre.

Adopter les bons gestes

- Dans un premier temps, déshabillez votre enfant : en couche ou culotte

- Ensuite, donnez-lui de l’eau à boire en petite quantité de façon régulière

- Puis, vérifiez sa température toutes les 20 minutes tant qu’elle ne baisse pas nettement.

- Si vous êtes en charge d’un enfant vous pouvez lui donner une dose-poids de paracétamol uniquement si vous avez une ordonnance du médecin traitant et une autorisation écrite des parents. Ne jamais donner d’Ibuprofène (ADVIL) sans ordonnance médicale spécifique.

Si l’enfant a toujours une température élevée après ces premiers gestes, prenez un gant humidifié à l’eau tiède pour rafraîchir son corps et sa tête. Plus particulièrement le front, les tempes et l’arrière de la tête. Ne jamais donner un bain pour faire baisser la température, il y a un risque majeur de convulsions ou de choc thermique.

- Si votre enfant a une température supérieure à 40° (39°5 pour les bébés) ne le laissez pas s’endormir. Sinon il risque de tomber dans un coma sans que vous vous en rendiez compte. Par contre, si la température baisse constamment vous pouvez le laisser dormir. Veillez une fois qu’il est endormi à vérifier fréquemment sa température.

- Si malgré tous ces gestes la fièvre augmente toujours, appelez le 15. Un médecin régulateur vous indiquera les consignes à suivre. Il faudra lui indiquer ce que vous avez fait et à quelle heure. Ayez à porter de main le carnet de santé de votre enfant pour fournir toutes les informations nécessaires au médecin.

Appeler le 15

• Prise en charge par un médecin régulateur

• Donnez :
- votre nom et prénom, le lieu où vous êtes et qui vous êtes
- les noms et les prénoms des parents si vous êtes en charge de l’enfant
- le nom, prénom et l’âge de l’enfant, le poids si c’est un nourrisson

• Ne raccrochez qu’à la demande du médecin

Deux réponses possibles du 15

- Le médecin vous conseille sur le traitement ou les gestes à faire
- ou prise en charge par le SAMU pédiatrique ou par le médecin de famille

Ensuite

Appelez les parents et votre structure pour les informer de la situation et des mesures prises.
Notez sur un papier ou cahier de liaison :
- la température de l’enfant, l’heure de prise
- la dose de paracétamol donnée, l’heure et faire de mêmes pour tout autre médicament donné
- les appels (à qui ? quand ? quelles consignes ?)

Tenez au courant les parents de l’état santé de leur enfant et les mesures prises et faire de même pour votre structure qui pourra également vous aidez à la prise en charge de l’enfant.